21 cuerdas

10

21 Cuerdasest un album de musique traditionnelle et populaire d’Afrique occidentale, produit de manière indépendante. L’album a été publié en 2010 et est composé de cinq chansons d’une durée totale de 30 min 26 s. La kora traditionnelle (harpe d’Afrique occidentale) à vingt-et-une cordes est l’instrument principal, avec la voix.

 

L’artiste Yerko Lorca interprète trois chansons locales chantées en bambara : « Kaira », « Jaliyaa » et « Kelefaba ». La chanson populaire « Jarabí » est une version instrumentale que Toumani Diabaté lui a enseignée. La dernière chanson, intitulée « Octarina », est une chanson instrumentale, la première chanson composée par cet artiste. 

 

21 Cuerdasest un album de musique traditionnelle et populaire d’Afrique occidentale, produit de manière indépendante. L’album a été publié en 2010 et est composé de cinq chansons d’une durée totale de 30 min 26 s. La kora traditionnelle (harpe d’Afrique occidentale) à vingt-et-une cordes est l’instrument principal, avec la voix.

L’artiste Yerko Lorca interprète trois chansons locales chantées en bambara : « Kaira », « Jaliyaa » et « Kelefaba ». La chanson populaire « Jarabí » est une version instrumentale que Toumani Diabaté lui a enseignée. La dernière chanson, intitulée « Octarina », est une chanson instrumentale, la première chanson composée par cet artiste.